Codes, lois et règlements

Contenu

Informations

Code de l'action sociale et des familles

Chapitre II : Hébergement de personnes âgées.
dans Titre IV : Dispositions spécifiques à certaines catégories d'établissements
dans Livre III : Action sociale et médico-sociale mise en oeuvre par des établissements et des services
dans Partie législative
du Code de l'action sociale et des familles
Tous les articles de cette section : L342-1 L342-2 L342-3 L342-3-1 L342-4 L342-5 L342-6

Article L342-5 du Code de l'action sociale et des familles

Publié le 01 juil. 2016 (6 versions précédentes)
Article L342-5 du Code de l'action sociale et des familles

Constitue un manquement passible d'une amende administrative dont le montant ne peut excéder 3 000 € pour une personne physique et 15 000 € pour une personne morale le fait :

1° D'héberger une personne âgée sans avoir au préalable conclu le contrat écrit conformément à l'article L. 342-1 ;

2° De proposer ou conclure un contrat dont une des stipulations n'est pas conforme à l'article L. 342-2 ;

3° De pratiquer des prix supérieurs à ceux résultant de l'application du pourcentage de variation fixé par les arrêtés prévus aux articles L. 342-3 et L. 342-4.

Ces manquements sont recherchés et constatés par les agents mentionnés aux articles L. 511-3 et L. 511-21 du code de la consommation, dans les conditions prévues à l'article L. 511-7 du même code. Lorsque le manquement fait l'objet d'une sanction et que toutes les voies de recours ont été épuisées, l'autorité administrative chargée de la concurrence et de la consommation informe le président du conseil départemental de la nature des manquements sanctionnés.

L'amende est prononcée dans les conditions prévues au chapitre II du titre II du livre V du code de la consommation.

Voir 6 versions précédentes

Cet article est cité par